La sécheresse est là ! Prenez soin de vos jeunes plants

Classé dans : Non classé | 0

La sécheresse printanière se prolonge et les températures caniculaires sont bien installées, ce sont actuellement 39 départements en France concernés par un arrêté préfectoral limitant certains usages de l’eau dont la Drôme, l’Ardèche et le Vaucluse.

Nous vous alertons sur la nécessité de suivi de vos jeunes plantations. Sans surprise, le manque d’eau peut générer un stress important empêchant le développement de l’arbre ou pire encore augmenter significativement la mortalité de vos plantations. Une solution est alors indispensable ; l’arrosage !

Pour rappel, un jeune plant issu d’une pépinière forestière et transplanté dans un sol agricole est fragilisé : au moment de l’arrachage une lame coupante horizontale vient sectionner sa racine pivotante à environ 20cm de profondeur. Un désavantage conséquent vis-à-vis d’un semis naturel, qui diminue sa résistance au sec. Une bonne préparation du sol avec un décompactage en profondeur, un affinage en surface suivi par la pose d’un paillage, viennent compenser ce déséquilibre. Une attention particulière est également à apporter au choix des essences par rapport aux conditions pédoclimatiques et à leur génétique.

Néanmoins, pendant toute la durée de la phase d’installation du plant, estimée à 3 ans, les arbres, ainsi que le paillage, doivent être suivis régulièrement et, si nécessaire, arrosés.

 

Préconisations d’arrosage en période de sécheresse prolongée :

  • Un arrosage de 10-15 L par plant sur sol lourd et 20-25 L sur sol drainant toutes les 2-3 semaines.

 

  • Privilégier un arrosage le matin ou le soir ce qui permettra une meilleure utilisation de l’eau par les plants tout en évitant l’évaporation.

 

  • Éviter les arrosages trop superficiels entrainant un développement racinaire trop concentré dans les premiers horizons du sol

 

  • Faire attention au ruissèlement, laisser le temps au sol de s’imprégner en profondeur et concentrer l’arrosage au pied des plants.

 

Favoriser un développement profond des racines : en apportant l’eau à la surface du sol vous poussez l’arbre à chercher l’eau en surface. Il ne développera que tardivement des racines profondes et résistera peu aux étés secs et caniculaires. Apporter l’eau en profondeur permet d’orienter la croissance racinaire vers le fond. L’arbre est mieux ancré et résiste mieux à la sécheresse.

 

Autre approche, par l’observation des symptômes de stress hydrique :

  • Le brunissement, l’enroulement des feuilles et/ou l’affaissement de la tige indiquent un stress hydrique nécessitant un arrosage.

Préconisation d’arrosage : 10-15 L par plant sur sol lourd et 20-25 L sur sol drainant toutes les 2-3 semaines.

  • La chute brutale des feuilles indique un stress hydrique sévère. Sans feuilles plus de photosynthèse et une capacité d’absorption racinaire limitée.

Préconisation d’arrosage : 40L par plant et un suivi régulier.

           

La sécheresse nous pousse à adapter nos itinéraires techniques et le suivi des arbres après plantation est primordial dans la réussite de vos projets.

 

L’arbre, dans un monde qui change, a plus que jamais sa place. Nous vous accompagnons dans tous vos projets de plantation, contactez- nous !