Les « diagnostics potentiel biodiversité » (DPB)

Depuis 3 ans, l’ADAF travaille avec l’hirondelle aux champs au développement d’une méthode de diagnostic du potentiel d’accueil de la biodiversité d’une ferme.
L’idée est de pouvoir améliorer l’ensemble des infrastructures pouvant être intéressante pour la biodiversité, afin que cette dernière puisse s’épanouir au maximum sur la ferme.

Ce diagnostic commence par un état des lieux de la ferme, avec une cartographie complète des aménagements potentiellement intéressant pour l’accueil de la biodiversité, et va jusqu’à l’organisation de chantiers participatifs pour mettre en place les nouveaux aménagements prévus en concertation avec l’agriculteur concerné.

Voici un exemple qui vous permettra de mieux comprendre notre démarche: